🤩1ER ACHAT ? -10% AVEC LE CODE BIENVENUE10🤩
LIVRAISON GRATUITE EN POINT RELAIS À PARTIR DE 50€
Contactez nous
Live chat

Le CBD et la constipation

Il existe deux types de constipation : la constipation occasionnelle(1) et la constipation chronique (constipation “occasionnelle” de plus de 6 mois).
Dans tous les cas, la constipation peut s’avérer être un handicap, non pas à cause du manque de selles mais par rapport à toutes les douleurs que l’on peut rencontrer. 

Dans cet article nous nous intéresserons surtout à la constipation dite “fonctionnelle”.

Plus de 150 principes actifs sont présents dans le chanvre et le cannabidiol (CBD) en fait partie.
Plusieurs études, que nous verrons ensemble dans la suite de l’article, exposent les bienfaits du CBD sur la constipation ainsi que sur la gestion des douleurs qui y sont associées.
Il existe aussi d’autres solutions, médicamenteuses et naturelles, qui peuvent aider à faire passer ce problème bien que le CBD reste le plus intéressant de par son action multiple.

Qu’est-ce que le CBD ?

Les plantes de cannabis sont connues pour produire un large éventail de composés chimiques. Un de ces produits est le CBD. Cette molécule s’est avérée bénéfique dans de nombreuses applications médicales et ne donne pas aux utilisateurs d’effets psychotropes comme ceux produits par le THC (TétraHydroCannabinol), que l’on trouve couramment dans les plantes de marijuana.
La prise de cette substance non psychoactive présente de nombreux avantages pour la santé, notamment le soulagement des symptômes de la douleur chronique cela sans entraîner de dépendance ou de troubles psychologiques associés à des doses de plus en plus élevées au fil du temps

Qu’est-ce que la constipation(2) ?

La constipation est un des troubles du système gastro intestinal les plus répandus. On considère qu’il y a un état de constipation quand la personne va moins de 3 fois à la selle par semaine (si elle était habituée à plus par semaine, bien entendu le transit intestinal dépend de chacun). Cet état est généralement accompagné de douleurs abdominales, de lourdeurs ou de ballonnements(3).

Qu’est ce qui provoque la constipation et quels sont ses facteurs d’aggravation ?

Pour comprendre la raison de la constipation il faut déjà voir ce qui se passe en temps normal en terme de digestion.
Dans des conditions normales, le bol alimentaire passe par la bouche, l’œsophage et arrive dans l’estomac(4). Ses parois sont composées de muscles qui broient le bol alimentaire. De plus, il y a les sucs gastriques (mélange d’enzymes, d’acide chlorhydrique et de mucus) qui facilitent la digestion. Ces actions réduisent le bol alimentaire en une pâte légèrement liquide, le chyme, qui poursuivra sa route dans l’intestin grêle.
Dans l’intestin grêle(5), le chyme subit de nouveau les actions de sucs (cette fois dits “digestif” provenant du pancréas, du foie et de l’intestin). L’intestin grêle continue la digestion commencée dans la bouche et dans l’estomac. C’est à ce niveau qu’a lieu l’absorption des nutriments. Après un parcours de 6,5 à 7 mètres d’intestin grêle, il ne reste plus que de l’eau et les matières à éliminer de notre bol alimentaire. Le colon aura pour rôle de récupérer la majeure partie de l’eau et de former des selles pour l’évacuation des déchets. Dans les intestins, l’avancée du chyme est due au péristaltisme(6), contraction involontaire des muscles contenus dans les paroies des deux intestins.
Un bon transit au niveau du côlon est donc le résultat de différents facteurs tels que le péristaltisme et la composition de notre alimentation auxquels viennent s’ajouter d’autres éléments extérieurs.
Le microbiote de nos intestins(7) est également très important car en cas de perturbation ce dernier va favoriser le métabolisme de l’acide biliaire augmentant la libération de méthane et ainsi affecter la mobilité du côlon en réduisant le péristaltisme(8).

Quelles sont les causes de la constipation ?

La constipation se divise en quatre classes(9). Elle peut être fonctionnelle, liée au syndrome de l’intestin irritable, liée à la prise de médicaments tels que les opioïdes, ou dite organique. 

La première est peut avoir plusieurs origines(10) comme une mauvaise alimentation, un transit lent, la prise de certains médicaments (non opioïdes), le manque d’exercice physique, le vieillissement ou le stress.
La seconde est simplement due au syndrome de l’intestin irritable. 

La troisième est la conséquence d’une prise de médicaments induisant des complications digestives. 

La dernière est due à des pathologies lourdes(11) comme un problème de thyroïde(12), la maladie de Parkinson, une occlusion intestinale, un cancer colorectal ou des problèmes au niveau du shinctère anal.
Attention, bien que la constipation soit monnaie courante, il ne faut pas la traiter du revers de la main. Avant qu’elle ne devienne chronique, il est bon d’aller voir son médecin pour écarter toutes suspicions de maladies graves.

Plusieurs études ont rapporté que l’arrêt du tabac(13) pouvait entraîner des épisodes de constipations(14) occasionnelles.

Quelle est la fréquence de la constipation ?

Les symptômes(15) de la constipation sont extrêmement fréquents. Sa prévalence est d’environ de 16% et de 33% chez les plus de 60 ans.

Les femmes(16) auraient tendance à être plus sujettes à la constipation notamment à cause de la présence de l’hormone progestérone(17).

De plus, certaines pathologies neurologiques(18) comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaque ont comme conséquence des épisodes de constipation.

Les symptômes de la constipation

Comme nous l’avons vu, la constipation peut être en elle-même une conséquence d’une pathologie plus lourde. Néanmoins elle aura toujours les mêmes symptômes(19) définis selon les critères de la bristol stool scale(20) et de l’échelle Rome IV(21).

  • Efforts de poussée
  • Selles en scyballes ou dures
  • Sensation d’évacuation incomplètes
  • Sensation d’obstruction ou de blocage
  • Manœuvre manuelle pour aider à la défécation
  • Moins de 2 passages à la selle par semaine (si vous êtes habitué à plus par semaine)

A cela peuvent s’ajouter des douleurs abdominales et des ballonnements.

Les Traitements de la constipation

Ces aides naturelles fonctionnent principalement pour les constipations dites fonctionnelles. En cas de doute, parlez-en à votre médecin.

Ces deux méthodes jouent un rôle clef dans le déroulement du transit : l’apport de fibres insolubles(23) et d’eau permettront d’avoir des selles bien moulées qui pourront s’évacuer plus facilement. Attention, pour les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable ou avec des intestins sensibles, il vaudra mieux préférer des fibres solubles comme les fibres du psyllium(24).  

  • L’activité physique 

Pour soulager l’inflammation provoquée par la constipation, il a été montré(25) que la pratique d’exercice physique favoriserait les processus anti inflammatoires.

  • La supplémentation en pré et probiotique 

Une étude(26) a montré que la quantité en Bifidobacterium et Lactobacillus était nettement moins importante dans les selles de patients atteints de constipation que chez les sujets sains. Une autre étude(27) montre qu’en supplémentant des patients souffrant d’une constipation chronique avec des Lactobacillus casei Shirota ils retrouvent un transit normal. Ces probiotiques ont servi de traitement d’appoint.

  • Le magnésium

L’oxyde de magnésium(28) (MgO) après divers procédés se transforme en carbonate de magnésium (MgCO3). Le MgCO3 permet d’augmenter la pression osmotique dans le colon et ainsi apporter plus d’eaux aux selles. Ces selles plus volumineuses vont favoriser le péristaltisme et l’activité propulsive intestinale.

Les bienfaits supposés du CBD sur la constipation

Le CBD va agir sur différents front par rapport à la constipation : 

  • Sur le plan anti-inflammatoire(29) il va se lier directement aux récepteurs CB1 et CB2 (CannaBinoïde type 1 et 2) faisant partie du système endocannabinoïde. Cette liaison permet de réguler l’expression de molécules propres aux réactions inflammatoires (les cytokines) induisant la réduction de l’état inflammatoire notamment sur les inflammation intestinales(30). 
  • Sur le plan anti douleur(31) une étude menée en 1885 a montré l’efficacité du CBD sur la gestion de la douleur par rapport à l’aspirine. Il sera donc idéal sur toutes les douleurs liées aux ballonnements dues au transit ralentis.
  • Sur le plan de la gestion du stress(32), le CBD permettrait une détente générale et ainsi de relâcher la pression(33) sur les intestins et de lui rendre sa motricité habituelle.

Le CBD sous forme dite “full spectrum” (c’est-à-dire avec d’autres cannabinoïdes tels que le CBG, CBN, CBC…) aide à rétablir un transit normal(34) chez les souris ayant des problèmes intestinaux. 

Sources : 

(1) https://www.ameli.fr/haute-savoie/assure/sante/themes/constipation-adulte/definition-symptomes-facteurs-favorisants#text_3260

(2)  https://www.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/constipation-adulte.html

(3) Mearin F, Lacy BE, Chang L, Chey WD, Lembo AJ, Simren M, Spiller R. Bowel Disorders. Gastroenterology. 2016 Feb 18:S0016-5085(16)00222-5. doi: 10.1053/j.gastro.2016.02.031. Epub ahead of print. PMID: 27144627.

(4) https://www.vidal.fr/sante/nutrition/corps-aliments/digestion-aliments/estomac.html

(5) https://www.vidal.fr/sante/nutrition/corps-aliments/digestion-aliments/intestin-grele.html

(6) https://www.universalis.fr/encyclopedie/peristaltisme/

(7) Abrahamsson H, Ostlund-Lindqvist AM, Nilsson R, Simrén M, Gillberg PG. Altered bile acid metabolism in patients with constipation-predominant irritable bowel syndrome and functional constipation. Scand J Gastroenterol. 2008;43(12):1483-8. doi: 10.1080/00365520802321212. PMID: 18788050.

(8) Triantafyllou K, Chang C, Pimentel M. Methanogens, methane and gastrointestinal motility. J Neurogastroenterol Motil. 2014 Jan;20(1):31-40. doi: 10.5056/jnm.2014.20.1.31. Epub 2013 Dec 30. PMID: 24466443; PMCID: PMC3895606.

(9) Aziz, I., Whitehead, W.E., Palsson, O.S. et al. (2 more authors) (2020) An approach to the diagnosis and management of Rome IV functional disorders of chronic constipation. Expert Review of Gastroenterology & Hepatology, 14 (1). pp. 39-46. ISSN 1747-4124

(10) Rao SS, Rattanakovit K, Patcharatrakul T. Diagnosis and management of chronic constipation in adults. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2016 May;13(5):295-305. doi: 10.1038/nrgastro.2016.53. Epub 2016 Apr 1. PMID: 27033126.

(11) https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/constipation-adulte/definition-symptomes-facteurs-favorisants

(12) Bharucha AE. Constipation. Best Pract Res Clin Gastroenterol. 2007;21(4):709-31. doi: 10.1016/j.bpg.2007.07.001. PMID: 17643910.

(13) Hajek P, Gillison F, McRobbie H. Stopping smoking can cause constipation. Addiction. 2003 Nov;98(11):1563-7. doi: 10.1046/j.1360-0443.2003.00497.x. PMID: 14616182.

(14) Hughes JR. Effects of abstinence from tobacco: valid symptoms and time course. Nicotine Tob Res. 2007 Mar;9(3):315-27. doi: 10.1080/14622200701188919. PMID: 17365764.

(15) American Gastroenterological Association; Bharucha AE, Dorn SD, Lembo A, Pressman A. American Gastroenterological Association medical position statement on constipation. Gastroenterology. 2013 Jan;144(1):211-7. doi: 10.1053/j.gastro.2012.10.029. PMID: 23261064.

(16) Cullen G, O’Donoghue D. Constipation and pregnancy. Best Pract Res Clin Gastroenterol. 2007;21(5):807-18. doi: 10.1016/j.bpg.2007.05.005. PMID: 17889809.

(17) G K TURNBULL, D G THOMPSON, S DAY, J MARTIN, E WALKER, AND J E LENNARD-JONES. Relation ships between symptoms, menstrual cycle and orocaecal transitin normal and constipated women. Gut, 1989,30,30-34.

(18) – (19) Bharucha AE. Constipation. Best Pract Res Clin Gastroenterol. 2007;21(4):709-31. doi: 10.1016/j.bpg.2007.07.001. PMID: 17643910.

(20) https://www.snfcp.org/questionnaires-outils/constipation-incontinence-troubles-fonctionnels/qualite-selles-echelle-de-bristolheaton/

(21) https://www.snfcp.org/questionnaires-outils/constipation-incontinence-troubles-fonctionnels/constipation-criteres-de-rome/

(22) Markland AD, Palsson O, Goode PS, Burgio KL, Busby-Whitehead J, Whitehead WE. Association of low dietary intake of fiber and liquids with constipation: evidence from the National Health and Nutrition Examination Survey. Am J Gastroenterol. 2013 May;108(5):796-803. doi: 10.1038/ajg.2013.73. Epub 2013 Apr 9. PMID: 23567352; PMCID: PMC3786707.

(23) Payler DK, Pomare EW, Heaton KW, Harvey RF. The effect of wheat bran on intestinal transit. Gut. 1975 Mar;16(3):209-13. doi: 10.1136/gut.16.3.209. PMID: 1091532; PMCID: PMC1410956.

(24) N. C. Suares, A. C. Ford. Systematic review: the effects of fibre in the management of chronic idiopathic constipation. Alimentary pharmacology and therapeutics.April 2011 Volume33, Issue8. Pages 895-901.

(25) Hajizadeh Maleki B, Tartibian B, Mooren FC, FitzGerald LZ, Krüger K, Chehrazi M, Malandish A. Low-to-moderate intensity aerobic exercise training modulates irritable bowel syndrome through antioxidative and inflammatory mechanisms in women: Results of a randomized controlled trial. Cytokine. 2018 Feb;102:18-25. doi: 10.1016/j.cyto.2017.12.016. Epub 2017 Dec 21. PMID: 29274540.

(26) Khalif IL, Quigley EM, Konovitch EA, Maximova ID. Alterations in the colonic flora and intestinal permeability and evidence of immune activation in chronic constipation. Dig Liver Dis. 2005 Nov;37(11):838-49. doi: 10.1016/j.dld.2005.06.008. Epub 2005 Oct 5. PMID: 16169298.

(27) Koebnick C, Wagner I, Leitzmann P, Stern U, Zunft HJ. Probiotic beverage containing Lactobacillus casei Shirota improves gastrointestinal symptoms in patients with chronic constipation. Can J Gastroenterol. 2003 Nov;17(11):655-9. doi: 10.1155/2003/654907. PMID: 14631461.

(28) Mori H, Tack J, Suzuki H. Magnesium Oxide in Constipation. Nutrients. 2021 Jan 28;13(2):421. doi: 10.3390/nu13020421. PMID: 33525523; PMCID: PMC7911806.

(29) L. Jean-Gilles, M. Braitch, M. L. Latif, J. Aram, A. J. Fahey, L. J. Edwards, R. A. Robins, R. Tanasescu, P. J. Tighe, B. Gran, L. C. Showe, S. P. Alexander, V. Chapman, D. A. Kendall, C. S. Constantinescu. Effects of pro-inflammatory cytokines on cannabinoid CB1 and CB2 receptors in immune cells. Acta Physiologica. 2015 May. Volume214, Issue1. Pages 63-74

(30) Pagano E, Capasso R, Piscitelli F, Romano B, Parisi OA, Finizio S, Lauritano A, Marzo VD, Izzo AA, Borrelli F. An Orally Active CannabisExtract with High Content in Cannabidiol attenuates Chemically-induced Intestinal Inflammation and Hypermotility in the Mouse. Front Pharmacol. 2016 Oct 4;7:341. doi: 10.3389/fphar.2016.00341. PMID: 27757083; PMCID: PMC5047908.

(31) M.L.Barrett, D.Gordon, F.J.Evans. Isolation from cannabis sativa L. of cannflavin—a novel inhibitor of prostaglandin production. Biochemical Pharmacology

Volume 34, Issue 11, 1 June 1985, Pages 2019-2024

(32) Spinella TC, Stewart SH, Naugler J, Yakovenko I, Barrett SP. Evaluating cannabidiol (CBD) expectancy effects on acute stress and anxiety in healthy adults: a randomized crossover study. Psychopharmacology (Berl). 2021 Jul;238(7):1965-1977. doi: 10.1007/s00213-021-05823-w. Epub 2021 Apr 4. PMID: 33813611; PMCID: PMC8233292.

(33) Rao SS, Rattanakovit K, Patcharatrakul T. Diagnosis and management of chronic constipation in adults. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2016 May;13(5):295-305. doi: 10.1038/nrgastro.2016.53. Epub 2016 Apr 1. PMID: 27033126.

(34) Martínez, V.; Iriondo De-Hond, A.; Borrelli, F.; Capasso, R.; del Castillo, M.D.; Abalo, R. Cannabidiol and Other Non-Psychoactive Cannabinoids for Prevention and Treatment of Gastrointestinal Disorders: Useful Nutraceuticals? Int. J. Mol. Sci. 2020, 21, 3067. https://doi.org/10.3390/ijms21093067

Recevez gratuitement notre livre numérique

Livre numérique : maitrise la douleur naturellement, guide du cbd

La Plante des Dieux :

Maitriser la douleur naturellement

Guide du CBD

Au fil de ces pages, vous découvrirez différentes approches naturelles de la douleur, un lexique pour mieux comprendre notre corps et des conseils pour l’utilisation du CBD.

Les fleurs de CBD ultra premium LION

Toute une équipe d’experts (ingénieurs, cultivateurs, généticiens, scientifiques…) ont travaillé ensemble afin de produire la meilleure fleur de CBD possible pour une expérience