LE LAIT D’ÂNESSE

Le lait d’ânesse est très riche en omégas qui préservent la peau contre les risques de sécheresse.

OMÉGAS 6
  • . Diminuent la dégradation de la barrière cutanée en accélérant sa régénération.
OMÉGAS 3
  • . Diminuent la perte hydrique de l’épiderme.
  • . Augmentent l’hydratation.

Les omégas 6 et 3 représentent respectivement 8,15% et 6,32% des acides gras totaux du lait d’ânesse (1).

Son complexe vitaminique A, C, E, bloque les radicaux libres du métabolisme cellulaire et protège ainsi la peau efficacement.

VITAMINE A
  • . Stimule et accélère le renouvellement cellulaire.
  • . Estompe les effets du vieillissement.
VITAMINE C
  • . Action antioxydante
  • . Ralentit le vieillissement cutané.
VITAMINE E
  • . Action antioxydante
  • . Ralentit le vieillissement cutané.
(1) (publication INRA, édition : G Freud).

UN PROJET DE VIE

Essena c’est avant tout un projet de vie, une aventure sur les chemins de la liberté et du retour à l’essentiel, un besoin de vivre au rythme de la nature. Quels meilleurs guides dans cette aventure pouvions-nous espérer que nos compagnons aux longues oreilles, emplis d’humilité, de calme et de bonté…

C’est de cette rencontre qu’est née notre gamme de soins cosmétiques naturels au lait d’ânesse frais certifié BIO.

UN ÉQUILIBRE NATUREL

Nous avons choisi d’établir nos 30 ânesses à 900 mètres d’altitude dans une petite commune située en contrebas du plateau de Retord, non loin des montagnes suisses. Elles vivent sur de vastes combes constituées d’anciens pâturâges qui leur fournissent une alimentation naturellement diversifiée, adaptée à leur mode de vie d’origine. La réouverture progressive de ces pâtures est le résultat d’un équilibre entre notre travail de défrichement et les besoins alimentaires du troupeau. Les ânesses sont garantes de l’entretien et du maintien de leur espace.

UN RYTHME

Elever des ânesses, c’est avant tout s’adapter à leur rythme. Laisser à chacune d’entre elles le temps de trouver sa place au sein du troupeau, de découvrir son milieu, de profiter des bienfaits de la vie en groupe qui leur est essentielle. Le lait qu’elles nous donnent est prélevé à la main, quotidiennement. Seul un petit nombre d’ânons naissent sur l’élevage afin que nous puissions assurer leur éducation et surtout leur avenir au sein du troupeau.